-Maintien de la suspension de l'octroi d'une autorisation d'ouverture pour les nouvelles Institutions de Formation Paramédicale.
-Communiqué signé par les deux Ministres précisant la suspension provisoire de l'octroi d'autorisation d'ouverture pour les nouvelles Institutions Paramédicales, jusqu'à nouvel ordre.

Télécharger fichier.pdf Taille208Ko

les Evènements

  • Il n'y a aucun évènement
< Avril 2014 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

CLOTURE DE LA FORMATION EN CHIRURGIE D’URGENCE ET OBSTETRICALE

Partager

UNE DIZAINE DE MEDECINS FORMES EN CHIRURGIE D’URGENCE ET OBSTETRICALE

chir_urg2

La mortalité maternelle et néonatale représente encore un problème de santé publique à Madagascar. Aussi dans le but de réduire la mortalité maternelle et infantile, une  formation en chirurgie d’urgence et obstétricale  a été octroyée à une dizaine d’ assistants en chirurgie venant du CHU de Toamasina , CHU GOBS de Befelatanana, de CHRR  de Ambositra, de Betsiboka, de Soafia, d’Alaotra et de CHD2 de Mananjary, de Marovoay, de Tsaratanana, et  de  Moramanga.  La formation a été écourtée à  16 semaines. Elle a été dispensée par la Faculté de Médecine d’Antananarivo, avec l’appui financier du  Fonds des Nations Unies pour la Population pour obtenir  un certificat  équivalent du Diplôme Inter Universitaire  de Spécialité. L’organisation de cette formation rentre dans le cadre du renforcement de capacité des personnels de santé afin d’offrir une meilleure prise en charge  des femmes. Ces dix chirurgiens vont travailler  dans des centres laparo-césariens dans les zones enclavées et sur les axes routiers.

chir_urg2

La cérémonie de clôture de  la formation a été rehaussée  par la présence du Directeur Général  des Centre Hospitalier Universitaire, le Professeur Rakotovao Jean Louis, qui a représenté Son Excellence Monsieur le Vice Premier Ministre chargé de la Santé Publique. L’UNFPA a été représenté par le conseiller technique principal en Santé de Reproduction. Ont été présents le Vice Doyen  de la Faculté de Médecine Humaine d’Antananarivo, Le Conseiller Technique National de l’UNFPA, des Directeurs  Centraux, des conseillers auprès de la VPMSANP, et le Directeur de l’Hôpital HJRA.

Voir Aussi :