Les soins appropriés aux hémorroïdes


Le mercredi 17 septembre 2014


Les hémorroïdes douloureuses peuvent être guéries à partir de médicaments ou de crèmes à appliquer sur les zones douloureuses. Une opération chirurgicale peut parfois s’avérer indispensable pour éradiquer les crises.
Les traitements des hémorroïdes:
Les médicaments utilisés pour soulager les hémorroïdes peuvent être pris oralement ou
appliqués localement. Certains médicaments comme ceux qui sont à base de corticoïdes sont prescrits par les médecins, tandis que d’autres sont vendus librement dans les pharmacies.
Des crèmes et des suppositoires contenant de la cortisone peuvent être utilisés en cas de crise bénigne et pendant une assez courte période. Ceux-ci ont une action rapide grâce à leur fonction anti-inflammatoire. Parfois, avant d’aller à la selle, le patient doit appliquer des lubrifiants pour faciliter le passage des matières fécales, et ainsi estomper les douleurs. Les hémorroïdes peuvent également être soulagées par des bains de siège chauds ou froids.
Il existe aussi des prescriptions veinotoniques ou phlébotoniques qui ont pour but de tonifier les veines contenant les hémorroïdes. Dans ce domaine, certains médicaments ont fait leur preuves, tandis que d’autres se sont avérés moins efficaces.
La chirurgie des hémorroïdes:
Bien que le recours à la chirurgie ne soit pas systématique, celle-ci pourrait être nécessaire lorsque le patient est en permanence incommodé par la douleur. Elle est aussi envisagée au cas où les hémorroïdes externes sortiraient démesurément ou lorsque des saignements hémorroïdaires surgissent et augmentent ainsi le risque d’hémorragie.
Il existe plusieurs modes chirurgicaux des hémorroïdes dont les principaux sont la thrombectomie hémorroïdaire qui consiste à éliminer le caillot qui obstrue le canal anal, l’hémorroïdectomie qui a pour objectif d’enlever les hémorroïdes et enfin la désartérialisation hémorroïdaire transanale, une technique visant à ligaturer les artères des hémorroïdes.
L’intervention se passe sous anesthésie générale et dure entre 20 et 30 minutes. Les
hémorroïdes peuvent être totalement guéries après l’opération chirurgicale.
Adopter une bonne hygiène de vie:
Afin de prévenir les crises hémorroïdaires, le patient doit suivre certaines règles d’hygiène simples. Afin de faciliter le transit intestinal, et pour ne pas favoriser la constipation, il doit boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. Il est aussi essentiel de consommer des aliments riches en fibres tels que du pain complet ou des fruits et éviter les plats trop épicés, l’alcool, etc.
Faire de la marche, même quelques minutes permet de tonifier les veines du corps et ainsi de minimiser les risques de crises hémorroïdaires. Le patient qui souffre des hémorroïdes doit également avoir une bonne hygiène anale. Enfin, il doit se garder de porter des charges trop lourdes ou de forcer lors des selles.




Autres Articles