SERVICE DE LA SANTE ET DE L’ENVIRONNEMENT : LA PROMOTION DE L’HYGIENE ET DE L’ASSAINISSEMENT DANS LES FORMATIONS SANITAIRES MISES EN ŒUVRE.


Le jeudi 15 septembre 2016


Le service de la santé et de l’environnement de la Direction de Promotion de la Santé a entrepris depuis longtemps la  promotion de l’hygiène et de l’assainissement dans les Formations Sanitaires. A cet effet, il a organisé deux ateliers de validation de guides techniques consacrés à ces deux thématiques.

Validation du guide technique de la  formation sanitaire amie de Wash :

La Campagne de l’Education Sanitaire Wash débutée en 2007 consiste à promouvoir les trois, messages clés relatifs à la préservation de la potabilité de l’eau, du point de puisage jusqu’à la consommation, à l’utilisation effective des latrines hygiéniques et au lavage des mains avec du savon. La stratégie de la mise en  place du CSB ami de Wash  a été adoptée comme composante de cette campagne.

A Madagascar, beaucoup de formations sanitaires ne bénéficient pas de services appropriés en Eau potable, en Assainissement de base et en gestion de déchets médicaux, en Hygiène incluant celle de la gestion des menstruations. Ainsi pour cette année 2016, le guide technique de mise en œuvre des formations sanitaires amies de Wash a été mis à jour.  Ces mises à jour incluent, entre autres, les nouveaux défis des Objectifs de Développement Durable, le Plan de Développement du Secteur Santé, la Déclaration de Libreville axée sur l’accès universel  à l’EAH, l’Assainissement Total Piloté par la Communauté et l’Approche Wash Fit de l’OMS. L’atelier de validation du dit guide a eu lieu le 08 septembre 2016 à l’Espace Dera  à Tsiadana. Les entités du Ministère de la Santé Publique, celles du Ministère de l’Eau, le Ministère de l’Education Nationale, les partenaires œuvrant dans le secteur de l’EAH tels que Water Aid,UNICEF, USAID/PSI ont procédé à la validation du dit guide. Les recommandations concernent entres autresles attributions claires du Ministère de l’Eau, la mise à jour  des normes, la séparation des instructions pour les usagers et le personnel de santé, la mise  en œuvre d’un plaidoyer pour étoffer le budget pour l’EAH.  Selon le guide technique de mise en œuvre des formations sanitaires amies de Wash, la Formation Sanitaire se doit d’être un lieu de démonstration, de pratique et de sensibilisation de l’EAH.Le Directeur Régional de la Santé Publique d’Analamanga a effectué l’ouverture officielle de cet atelier.

Validation du guide technique de gestion des déchets

La gestion sure, efficace et continue des déchets figure parmi  l’une des stratégies clés des offres  de service de qualité dans les établissements  des soins.

Dans le but de réduire les risques sanitaires et environnementaux liés à la mauvaise gestion des déchets médicaux, le Ministère de la Santé Publique avec l’appui des partenaires technique et financier à élaborer la première politique national de gestion des déchets de soin en 2005.Puis, considérant l’évolution technologique, les expériences de terrain et l’évaluation des interventions, cette politique a été actualisé en 2015. Les déchets biologiques, pharmaceutiques, radioactifs et chimiques ont été ainsi considérés. Il en est de même la gestion des déchets générés par les grandes activités comme les campagnes de masses à instar de la semaine de la santé de la mère et de l’enfant.

De nombreuses activités ont été ainsi réalisées. Il s’agit entre autres  de la formation de 567 agents de santé en matière de gestion des déchets médicaux, de la dotation et la réhabilitation des équipements d’élimination des déchets dans les formations sanitaires (pour l’année 2016 :4 incinérateurs dans les CHRD, 311 fosses sécurisés pour les CSB, des poubelles et des outils de gestion pour 347 CSB).

Avec l’appui de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’élaboration du présent guide de gestion des déchets médicaux, a été motivé par les besoins d’améliorer et d’harmoniser les interventions de toutes les formations sanitaires publiques et privées dans la gestion correctes des déchets médicaux. Le guide a été élaboré par une trentaine de techniciens conduites par l’équipe technique du service santé environnement de la direction de la promotion de la santé et des techniciens issus des directions, services et hôpitaux concernées , du Ministère chargé de l’Environnement, des laboratoires privée et des institutions de recherche et de formation. Il est destiné à tous les personnels de santé (cadre de direction, agent de santé et les personnels administratifs) travaillant au sein des Etablissements médicaux, générateur des déchets de toutes catégories pour que les  risques infectieux que viraux, en luttant contre les infections nosocomiales soient réduits.

Le lancement officiel du guide validé sera l’occasion d’une large diffusion de ce guide à tous les acteurs et à toutes les entités œuvrant dans le domaine de développement du secteur de santé. Les recommandations concernaient la disponibilité des équipements au niveau des Formations sanitaires et les insertions budgétaires en faveur de l’assainissement.

Le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique a procédé à l’ouverture officielle de l’atelier. Il a évoqué le fait que l’hygiène et l’assainissement au niveau des formations sanitaires doivent être  une question de culture et que l’application des mesures d’assainissement et d’hygiène contribue à la réduction des charges économiques.




Autres Articles